CORIS BANK - Actualités

Finance Islamique : Coris Bank International partage le bien fondé au public Ouagalais

Coris Bank


La finance islamique est un mode de financement alternatif en complément des banques classiques. A travers sa fenêtre islamique, la banque panafricaine Coris Bank International est l’une des premières au Burkina Faso a apporté des produits dans ce sens. Le samedi 27 janvier 2018, la banque a organisé une conférence publique sur la thématique de la finance islamique à l’Université Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou.

La conférence publique initiée par Coris Bank International a suscité une forte mobilisation dans la salle PSUT de l’Université de Ouagadougou. Animée par le prestigieux Dr Abderssattar Kouildi, Sécrétaire Général du Centre International Islamique de Réconciliation et d’Arbitrage (IICRA), la conférence publique sur la finance islamique s’inscrit dans le cadre des activités de commémoration des 10 ans de Coris Bank International. Selon les Responsables de la banque, le but de cette conférence est d’informer l’opinion publique burkinabè sur le mode, les principes et les avantages de financement alternatif au financement classique, encore embryonnaire en Afrique de l’Ouest.

Le Directeur Général de Coris Bank International Burkina Faso, Diakarya Ouattara a expliqué que depuis le 15 juillet 2015 que son institution s’est lancée en implantant une agence de financement islamique dénommée Coris Baraka. Au jour d’aujourd’hui, témoigne-t-il, il y a une bonne adhésion de la clientèle s’est-il réjouit. Les ouvertures de compte se dénombre également à plus de six mille « 6000 » clients a-t-il confié.

La Première banque de finance islamique a vu le jour en 1975. La finance islamique dont les principes de base résident dans les lois islamiques a su être résilientes a de nombreuses crises financières. De nombreux pays se retournent vers ce mode de financement aux multiples avantages. Le Président du Comité d’Administration du Groupe Coris, Idrissa Nassa, a salué l’engouement que la conférence a suscité. Il a invité les étudiants, les porteurs de projets, les chercheurs, les hommes d’affaires à s’intéresser davantage car ce financement s’adresse à tout monde sans exception.

Pour la chargée de mission de la fenêtre Islamique , Sally Sylvie Kinda/Compaoré, au bout de deux ans d’existence, il y a de quoi être satisfait. La première année a consisté à une sensibilisation du concept qui était nouveau pour les burkinabè. Actuellement il y a de l’engouement et les burkinabè ont compris qu’il s’agit d’une alternative, qui est donnée à tout le monde et n’ont uniquement aux musulmans. Coris Bank Baraka dispose de produits de dépôts et aussi bien des produits de financement tels le compte Wadia, le compte mourabaha. Il y a aussi des solutions de financement moudharaba et Ijara.

Le secteur privé africain a un rôle important à jouer pour le développement du continent. Pourtant ce secteur souffre des tares de la faiblesse de financement pour sa croissance. En réponse à cela la diversification de mode de financement s’avère être une option aujourd’hui exploitée par les institutions habilitées notamment les banques classiques. Aujourd’hui Coris Bank Baraka est bel et bien une réalité au Burkina Faso où se trouve son siège. Et pour y arriver la banque s’est appuyée sur la forte expertise de la Société Islamique de Développement du Secteur Privé(SID), filiale de la Banque Islamique de Développement (BID) pour la mise en place de cette entité.

Coris Bank Baraka ambitionne se déployer dans toutes les filiales bancaires du groupe Coris et aussi le lancement d’une filiale Full Islamic.

ecodufaso.com